D'abord parce que c'est le parcours d'un fonctionnaire de l'Etat français de l'époque, ce qui représente une catégorie infime de la population. • En 1984, François Mitterrand fut accusé de collaboration avec le régime de Vichy par les députés François d'Aubert, Alain Madelin et Jacques Toubon. les gouvernements de mitterrand. 1. Marcel Barrois est le troisième personnage, à l'arrière-plan. C'est souvent un fonds de commerce pour gauchistes vieillissants. Il vient de publier chez Fayard, avec Eric Conan, Vichy, un passé qui ne passe pas. Nous le retrouvons ensuite contractuel de l’administration française, à Vichy, pendant 350 jours. Le devoir de mémoire, à travers les excès et les déformations qu'il engendre, ouvre la porte à tous les révi-sionnismes et à tous les négationnismes. Enfin, il est résistant, dans la clandestinité, pendant 580 jours, avant de devenir secrétaire général de l’éphémère gouvernement de De Gaulle. De Vichy à Londres, un parcours unique : celui de François Mitterrand. Pour les gens de l'époque - je ne parle évidemment ni des Juifs ni des quelques rares individus qui se sont indignés très tôt -, la question de l'antisémitisme du gouvernement apparaissait secondaire. BD Mitterrand, un jeune homme de droite - De l'activisme nationaliste au gouvernement de Vichy, en passant par la Résistance, la vie de François Mitterrand a emprunté des chemins tortueux entre 1935 et 1945. Il était entré dans ce corps d'élite. l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés. Le décret de février 1993 instaure le 16 juillet « journée nationale commémorative des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait du gouvernement de Vichy (1940-1944) » et le monument inauguré à cette occasion mentionne bien que ce sont des Français, et non des soldats allemands, qui ont raflé les Juifs. gouvernement de Vichy Affiche de propagande pour le régime de Vichy. Peu après, il est sauvé par la femme du colonel Pfister, dirigeant de l'Organisation de résistance de l'armée, d'une arrestation par la Gestapo[27]. Pierre Guillain de Bénouville est aussi un ancien proche de, Cette expression a été utilisée par les historiens, « Au printemps de 1943, Jean Pierre-Bloch, l'un des adjoints du. Nous le retrouvons ensuite contractuel de l’administration française, à Vichy, pendant 350 jours. Il est nommé par Charles de Gaulle secrétaire général aux Prisonniers de guerre dans le gouvernement des secrétaires généraux, qui assure pendant quelques semaines l'intérim, à Paris, du gouvernement provisoire. Le passé de François Mitterrand, fonctionnaire du gouvernement de Vichy, est au centre d'une polémique. Au moment où André Masson flétrit la « trahison des gaullistes », François Mitterrand l'interpelle de la salle et lui dénie le droit de parler au nom des prisonniers de guerre, qualifiant la relève d'escroquerie. À la fin de cet extrait, François Mitterrand revient aussi sur sa position à l’égard des crimes de Vichy. Pourtant, Emmanuel Macron n'est pas le premier chef de l'Etat à juger "légitime" de rendre hommage à celui qui fut ensuite chef du gouvernement collaborationniste de Vichy (de 1940 à 1944). Gouvernement de l'État français, installé à Vichy (10 juillet 1940-20 août 1944) et qui, sous l'autorité du maréchal Pétain, dirigea la France pendant l'occupation allemande. L'HISTOIRE : Ce que vous redoutez, c'est que le ressassement interminable du passé finisse par stériliser toute prise de conscience politique ? D'ailleurs, en rompant de manière progressive avec le régime, il ne rejoint pas les rangs de la résistance gaulliste. Par Antonin Bruniquel Un petit rappel du passé et des quatorze années de pouvoir de François Mitterrand ! Pour comprendre le cas Mitterrand, il faut tenir compte de sa jeunesse (il est né en 1916), de son absence de maturité politique et de son ambition. De Gaulle déclare : « Vous avez fait du bon travail, Mitterrand, mais je veux qu'on mette de l'ordre dans tout ça. Sous le nom de code « Morland » (il utilisera aussi les pseudonymes de Purgon, Monnier, Laroche, capitaine François, Arnaud et Albre), François Mitterrand est exfiltré par avion pour Londres le 15 novembre 1943 puis se rend à Alger où il est reçu par le général de Gaulle. C'est au sein de cette organisation qu'il va faire la connaissance d'un groupe de résistants qui ont infiltré le commissariat général. Loin de renier ses liens avec Vichy, Mitterrand les met au contraire en avant pour montrer l’efficacité de ses actions clandestines. Ils ont un sens. Le double-jeu de Mitterrand à Vichy. Le président revient sa situation pendant la période de l'Occupation et sur sa connaissance des camps de … Accueil ; Catalogue. Enfin, il est résistant, dans la clandestinité, pendant 580 jours, avant de devenir secrétaire général de l’éphémère gouvernement de De Gaulle. Les mots aussi. Parce qu'on entre dans la période des commémorations. »[21] Cependant, après la parution du livre de Pierre Péan, en 1994, certains à l'instar de Pierre Moscovici sembleront découvrir la réalité de cette décoration et le reprocheront à François Mitterrand.[réf. En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Sophia Publications, vous acceptez Et surtout, on en parle mal*. Montre plus Fonctionnaire sous le Régime de Vichy, puis résistant, il est onze fois ministre sous la IVe République. En janvier puis à partir du printemps, il se rapproche de la puissante Organisation de résistance de l'armée (ORA), en cours de formation. Voilà ce qu'on peut dire maintenant : Mitterrand a été maréchaliste, comme beaucoup, si l'on veut ; mais il a été aussi pétainiste, ce qui n'était plus si fréquent en 1942, encore moins au début 1943 ... L'HISTOIRE : Vous parliez des rafles de 1942. François Mitterrand, 1934-1947, de Pierre Péan (chez Fayard et Livre de poche). François MITTERRAND, après avoir longtemps refusé de reconnaître officiellement cette responsabilité, fut contraint d'infléchir sa position. * Cf. Je m'engage à servir ses disciples et à rester fidèle à sa personne et à son oeuvre »[20]. Florian Philippot expose son point de vue sur le régime de Vichy sur BFM TV le 20 octobre 2014 suite aux propos de Jean-Marie Le Pen, dont les ». C'était un milieu très particulier que celui des prisonniers, souvent plein d'admiration pour Pétain, chef militaire vénéré, auréolé par la Grande Guerre. Mais à défaut d'être banal, ce parcours est représentatif d'une frange des élites françaises qui ont cru à la Révolution nationale avant de rejoindre la Résistance à compter de 1942, voire plus tard, comme dans le cas de François Mitterrand. Vichy devient un fantasme. En 59 Mitterrand est ministre de la « France d’Outre Mer », tout un programme… du gouvernement de René Pleven avec Mollet, Deferre, Pflimlin, Edgar Faure et Pinay. Il ne faut pas réécrire l'histoire de Vichy à travers ce prisme-là, quand bien même ce constat d'historien heurte profondément la morale du citoyen. À la suite de la parution du livre de Pierre Péan, Une Jeunesse française, retraçant le parcours politique de François Mitterrand et notamment ses engagements politiques de jeunesse à droite, une importante polémique éclate.Celle-ci conduit le président à s’expliquer longuement sur son passé et notamment sur sa relation avec René Bousquet. Précisons les choses. François Mitterrand sur les traces de ses ancêtres. Il n'y a qu'à lire Ma Part de vérité (1969) ; ce texte, à la lumière des documents qui sont publiés aujourd'hui et de ce qu'on savait déjà depuis longtemps, laisse rêveur. Il est utile, pour y réfléchir, de comparer le génocide des Juifs à d'autres événement analogues -je pense au Rwanda ou à la Bosnie, quand bien même l'historien doit se méfier des analogies hâtives. Quatre mois plus tard, le Sicherheitsdienst (SD) perquisitionne au domicile de François Mitterrand, absent. Dans la mesure où le général de Gaulle l'a emporté sur le général Giraud. Et ce tabou, il est vrai que j'ai cherche, par mes travaux et comme bien d'autres historiens, à le lever. Sacré Tonton… Pour ne pas l’oublier car l’Histoire ne s’efface jamais ! L'HISTOIRE : Voulez-vous dire qu 'on écrit mal aujourd'hui l'histoire de Vichy parce qu 'on l'écrit de façon « judéocentrique » - le « judéocentrisme », c'est un travers que vous dénoncez dans votre livre ? Je cherche ici a donner des clefs historiques pour comprendre le parcours en question, pas à le justifier. Ce fut un immense service rendu à l'occupant. La rencontre laisse un très mauvais souvenir aux deux hommes. On a souvent rappelé le passé vichyste de Mitterrand. Rediffusion du 28 octobre 2015. À deux reprises, en 1984 et 1986, le président François Mitterrand s’est rendu à Audes. A ce propos, nous nous interrogeons sur la singularité du génocide - notion indissociable du judéocentrisme dont nous parlions tout à l'heure. La fin de son deuxième septennat est assombrie par des scandales financiers, le suicide de Pierre Bérégovoy, un de ses fidèles partisans, et par une polémique sur son rôle sous le gouvernement de Vichy. Henry Rousso est directeur de recherche au CNRS (Institut d'histoire du temps présent). Le 10 juillet, François Mitterrand et le militant communiste Piatzook sont les auteurs d'un coup d'éclat lors d'une grande réunion publique à Paris, salle Wagram, consacrée à la « relève » des prisonniers par les ouvriers. François Mitterrand, 1934-1947, Paris, Fayard, 1994; Emmanuel Faux, Thomas Legrand, Gilles Pérez, La Main droite de Dieu. En mars, Mitterrand rencontre Henri Frenay et le convainc aisément de travailler avec lui. françois mitterrand parti politique Home; About; Location; FAQ Opposé au retour du général de Gaulle, il affronte celui-ci au second tour de l'élection présidentielle de 1965. Il était socialiste. Alors, quel est pour vous le sens d'un engagement politique qui commence en janvier 1942 avec l'entrée dans la Légion française des combattants, se poursuit, en mai 1942, avec une prise de fonction au Commissariat aux prisonniers de guerre, puis, au printemps 1943, avec l'obtention de la Francisque, et aboutit finalement à l'entrée dans la Résistance ? Dans une de ses lettres de l’époque, il juge la Légion française des combattants, où il travaille, trop tiède et a des mots aimables à l’égard du Service d’ordre légionnaire (SOL), qui deviendra plus tard la Milice. 302 et sqq. Mitterrand et son organisation de résistance se rallient au premier à la fin de 1943. Par rapport à cette évolution de la majorité des Français, il est évident que François Mitterrand est en retard, puisqu'il travaille, lui, au sein du régime, qu'il le cautionne et l'approuve. HENRY ROUSSO : Certainement pas. Mitterrand est donc parfaitement représentatif d'un certain milieu maréchahste, voire dans son cas pétainiste, qui adhère totalement aux principes de la Révolution nationale, et qui est aussi anti-allemand. Le premier décrochement est consécutif à l'entrevue de Montoire, en octobre 1940. L'HISTOIRE : Ce que vous dénoncez avec vigueur - c'est l'objet principal de votre livre - c 'est le terrorisme du « devoir de mémoire », ce mot passe-partout qui surgit dès que l'on évoque la période de l'Occupation. Dans une lettre du 22 avril 1942, il avoue encore n'être pas particulièrement inquiet du retour aux affaires, intervenu quelques jours auparavant, de Pierre Laval qui doit selon lui faire ses preuves, mais il condamne la fonctionnarisation de la Légion française des combattants (L.F.C. Mais beaucoup ne voulaient pas y croire... L'HISTOIRE : C'est aussi un parcours qui se démarque de l'évolution de l'ensemble de la population : très clairement, à partir de 1942, les Français sont de moins en moins enclins à l'indulgence à l'égard du régime de Vichy ? Le parcours de François Mitterrand pendant la Seconde Guerre mondiale fait l'objet d'une importante controverse dans les années 1980 et 1990. Il prend le titre de « chef de l'État français » et nomme à ses côtés Pierre Laval 1 , … La France, quelques heures après la Grande-Bretagne, se déclare en guerre avec l'Allemagne, le 3 septembre 1939, à la suite de l'invasion de la Pologne par l'armée allemande, le 1erseptembre. Autre idée reçue : que cette terrible réalité, on l'évoquerait pour la première fois aujourd'hui, qu'on serait enfin en train de faire l'histoire de Vichy, après cinquante ans de silence et de tabous ! HENRY ROUSSO : C'est bien avant 1942 que les Français se détachent du régime. Aujourd'hui, il nous a semblé à Eric Conan et à moi que l'urgence était de plaider tant à l'adresse des journalistes que des historiens, pour une approche critique et lucide de ce passé. Expositions / Cinéma / Compte rendus de livres / Bande dessinées / Portraits /  Les Classiques / Carte Blanche, Tous nos articles en partenariat avec Retronews, Le mémorial de la Shoah organise, en partenariat avec France Culture, un cycle de conférences autour de l'année 1941. La fiction. HENRY ROUSSO : Le « phénomène Vichy » est devenu récurrent dans le débat politique et intellectuel à partir des années 1970. L'HISTOIRE : On a l'impression que depuis trois ou quatre ans, le phénomène que vous dénoncez prend de plus en plus d'ampleur : Vichy est une référence omniprésente. Par ailleurs, lorsque Pierre Pean, reprenant les propos du président, affirme que le jeune François Mitterrand n'était pas antisémite, il n'en apporte pas vraiment la preuve. Opposé au retour du général de Gaulle et à la promulgation d’une nouvelle constitution en 1958, il quitte ses fonctions ministérielles. Menu. Lettre reproduite intégralement par Pierre Péan dans son livre, pp. Et Mitterrand était de ceux-là. Au sein de cette organisation chargée de faire parvenir des colis aux soldats qui sont emprisonnés en Allemagne, Mitterrand s'occupe du bulletin de propagande. Quand on demande en 1992 que l'État reconnaisse officiellement les crimes de Vichy, on dit implicitement que Vichy n'a jamais été condamné. Parce que les procédures judiciaires ont mis longtemps à aboutir ou sont restées en suspens. La « question juive » était un élément, parmi beaucoup d'autres, du dispositif de Révolution nationale : il ne faut pas confondre l'idéologie de Révolution nationale avec l'idéologie du IIP Reich. Alors que l'armée allemande, après son offensive fulgurante, occupe près de la moitié de la France, le maréchal Pétain devient président du Conseil le 16 juin 1940. Pourquoi, en tant qu 'historien, avez-vous, dans les années 1970, choisi d'étudier la période de l'Occupation ? Philippe Foro, «Charles de Gaulle et François Mitterrand : regards croisés sur l'Allemagne à partir de leur expérience de la captivité», dans : Sylvie Caucanas/Rémy Cazals/Pascal Payen (Dir.). Plusieurs actions sont décidées en commun entre des dirigeants de l'ORA et des dirigeants du RNPG et exécutées par des militants des deux mouvements[22]. Et dénonce l'utilisation abusive du « phénomène Vichy ». Incorporé en septembre 1939 avec le grade de sergent-chef au 23e régiment d'infanterie coloniale 7e compagnie du capitaine Xavier Louis, François Mitterrand sert sur la ligne Maginot à proximité de Montmédy. Pendant qu'on y est, on pourrait faire aussi un mouvement Résistance des Bretons, d'épiciers ou de charcutiers, hein [28]? Je n'ai jamais écrit qu'à partir de 1944 un tabou pesant s'était installé sur l'histoire de ces années-là. Pour obtenir cette décoration, il faut en faire la demande en remplissant un formulaire indiquant : « Je fais don de ma personne au maréchal Pétain, comme il a fait don de la sienne à la France. Prisonnier de guerre, évadé à 24 ans, il se retrouve à Vichy, capitale alors de l'"Etat français". L'ombre du maréchal Pétain a toujours plané sur François Mitterrand. L'ombre du maréchal Pétain a toujours plané sur François Mitterrand. Voici les grandes dates de la vie de François Mitterrand: – 26 octobre 1916: naît à Jarnac (Charente) – 1939-45: blessé, prisonnier en Allemagne, évadé en décembre 41. HENRY ROUSSO : Parce qu'à l'époque, écrire l'histoire de Vichy constituait à l'évidence une urgence. Malgré les témoignages de son soutien au gouvernement de Vichy et sa décoration de l'ordre de … En ce sens, les historiens, comme d'autres, ont participé au réveil de la mémoire. Les rapports ORA/RNPG sont décrits dans Pierre Péan, op. Le sublime Mitterrand a pu tout se permettre. Il se réserve pour un discours autour du 10 mai, pour le 40e anniversaire de l’élection du ­socialiste, en 1981. L'HISTOIRE : Henry Rousso, le parcours politique de François Mitterrand pendant l'Occupation est aujourd'hui au centre de plusieurs livres, dont celui de Pierre Péan, Une Jeunesse française (Fayard). Nommé ministre de l'Intérieur par Pierre Mendès France en 1954, François Mitterrand choisit Jean-Paul Martin, pourtant exclu de la fonction publique à la … HENRY ROUSSO : Nous avons voulu montrer que toutes les polémiques actuelles sur Vichy se focalisent presque exclusivement sur la politique antijuive, avec le risque d'anachronisme qui consiste à privilégier a posteriori, en fonction de notre perspective d'aujourd'hui, ce qui n'a été, tant pour Vichy que pour la majorité des Français de l'époque, qu'un aspect parmi d'autres. En juin 1942, Mitterrand entre au service de presse du commissariat général au prisonnier. À la Libération, il est nommé ministre. Seul fait tangible : cet aspect de la politique menée par Vichy ne constituera en rien le motif de sa rupture avec le régime. Retour sur l'entretien donné hier soir par François MITTERRAND à Jean-Pierre ELKABBACH à l'Elysée. Parce que René Bousquet a été assassiné. Cependant, la date du 28 mai 1943, lors de sa rencontre avec le gaulliste Philippe Dechartre, a été considérée par Patrick Rotman comme la date de sa rupture définitive avec ses anciens protecteurs de Vichy [24]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dès le mois de septembre, il prend contact avec la France libre, mais les relations personnelles avec Michel Cailliau, neveu du général de Gaulle, sont exécrables[13]. Au printemps 1942, Mitterrand était un jeune cadre de Vichy, de rang intermédiaire, et partisan de la «Révolution nationale». Henri Giraud à la tête de l’armée française d’Afrique. 10 citations < Page 1/1. Il écrit ainsi à sa sœur, le 13 mars 1942 : « j'ai vu le maréchal au théâtre [...] il est magnifique d'allure, son visage est celui d'une statue de marbre. Par respect pour la mémoire et la vérité. Le 28 août, en tant que secrétaire général, il participe au premier Conseil de gouvernement de la France libérée sous l'autorité de l'homme du 18 juin. BIOGRAPHIE DE FRANCOIS MITTERRAND - Président de la République française de 1981 à 1995, François Mitterrand est né le 26 octobre 1916 à Jarnac (France). ), que vient de mettre en place Joseph Darnand[10]. Les fantômes du régime de Vichy à travers le prisme de l’affaire Bousquet. Mais depuis quelques années, effectivement, cela s'emballe. Cette génération, c'est la vôtre. Les ordonnances allemandes, les lois de Vichy, les articles de journaux ne leur accordaient qu'un statut de pestiférés et de droit commun, alors il était légitime qu'ils se conduisent comme des hors-la-loi afin de survivre. Ce qui est grave, c'est que cette aberration aboutit, au point de vue civique, à des revendications fantaisistes et souvent illégitimes. Dans ses Mémoires de guerre, tome 2, page 169, de Gaulle cite nommément Mitterrand parmi ces chargés de mission qui le tiennent informés de tout. L'HISTOIRE : En fait, ce qu 'illustre le livre de Pierre Péan, c 'est que des individus qui ont travaillé au sein du gouvernement de Vichy, qui ont adhéré à son idéologie, qui ont soutenu sa politique, ont pu aussi finir par rejoindre la Résistance. Fin 1942, il retrouve un ami d'avant-guerre, Pierre Guillain de Bénouville, résistant lié à Combat et au Noyautage des administrations publiques (NAP) [15]. Et de Gaulle de rappeler la période de la guerre : « Il avait travaillé pour Vichy avec tant de zèle que ça lui avait valu la francisque. On impute au gouvernement les difficultés matérielles, et une trop grande complaisance vis-à-vis des Allemands. Mais c’est à Alger qu’on va retrouver le gros des nouvelles troupes vichysto-résistantes. En consacrant une soirée au parcours de François Mitterrand pendant l'Occupation, France 2 provoque la colère de la veuve de l'ancien président et rouvre une polémique. La « drôle de guerre » se termine par le désastre de mai-juin 1940 et l'occupation allemande. À propos de cette décoration, Jean Pierre-Bloch, chef de la section non militaire du Bureau central de renseignements et d'action (BCRA) à l'époque, écrit : « C'était sur notre ordre que François Mitterrand était resté dans les services de prisonniers de Vichy. François Mitterrand lui-même est considéré par le service Action de l'organisation comme un de ses membres. Il a écrit plusieurs ouvrages sur l'histoire de l'Occupation, dont Le Syndrome de Vichy (Le Seuil 1987 et 1990). François Mitterrand sur les traces de ses ancêtres. D'ailleurs, lors des procès de l'épuration, les victimes juives rescapées n'ont pas cherché à dissocier leur sort de celui du reste de la population, ni à réclamer que l'antisémitisme constitue une incrimination spécifique ; elles avaient assez souffert de l'exclusion... Alors, qu'on n'aille pas aujourd'hui invoquer une obscure raison d'État qui aurait eu pour seule finalité d'occulter la réalité du génocide ! Etre pétainiste en 1942 : un cas de figure assez rare. A force d'insister presque exclusivement sur la singularité de la tragédie, on lui fait perdre son caractère d'exemplarité dans les combats du présent. Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase Vichy issus de livres, discours ou entretiens. Il conserve cependant un poste à la tête des centres d'entraides. Finalement, de Gaulle accepte les conditions de François Mitterrand. Beaucoup de pétainistes ont été aussi des « patriotes », c'est-à-dire foncièrement anti-allemands, et ils ont fini, l'évolution du régime étant ce qu'elle était et la tournure des événements laissant clairement apparaître (surtout après le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, en novembre 1942) que la guerre pourrait être perdue par le IIP Reich, par glisser dans la Résistance. Alors que les premières lois antisémites de 1940-1941 étaient passées presque inaperçues, les rafles suscitent nombre de réactions hostiles, y compris publiques. Lorsqu'il avait été proposé pour la francisque, nous avions été parfaitement tenus au courant ; nous lui avions conseillé d'accepter cette « distinction » pour ne pas se dévoiler. Aujourd'hui, il faut opposer au devoir de mémoire le respect de l'histoire. Le droit à l'oubli ? En ... et antisémites et des crimes contre l'humanité commis avec la complicité du gouvernement de Vichy dit " gouvernement de l'État français ( 1940-1944 ) ". Prisonnier au Stalag IX-A de Ziegenhain près de Schwalmstadt, avec le matricule 27716, il participe à la rédaction de la revue du camp L'Éphémère ; un portrait illustré lui est consacré dans l'album Doux séjour en 1941[3]. Rejoint à Vichy le Commissariat au reclassement des prisonniers de guerre et reçoit à ce titre la francisque, juste avant de gagner fin 43 Londres pour présenter […] C'est absurde. Vous-même consacrez dans votre dernier ouvrage, Vichy, un passé qui ne passe pas, un chapitre à la « génération Mitterrand » c 'est-à-dire celle de la guerre et de l'après-guerre. Dès le 27 novembre 1943, le Bureau central de renseignements et d'action fait de François Mitterrand un chargé de mission de première classe[30]. Henry Rousso, qui vient de publier avec Éric Conan Vichy, un passé qui ne passe pas, nous livre ses réflexions sur le cas Mitterrand. Mitterrand et Vichy : Les révélations du livre de Pierre PEAN "Une jeunesse française" concernant la liaison de François MITTERRAND avec René BOUSQUET ont engendré de nombreuses réactions. Catalogue en ligne CDI du Lycée François Mitterrand. Création et développement du RNPG (janvier-juillet), La clandestinité, Alger, Londres (juillet-décembre 43), « C'était sur notre ordre que François Mitterrand était resté dans les services de prisonniers de Vichy. Le général demande que les organisations de prisonniers fusionnent sous l'égide de M.R.P.G.D., seule condition pour recevoir matériel et argent. A la fin de la guerre, il fera partie du gouvernement provisoire du général de Gaulle. HENRY ROUSSO : L une des raisons pour lesquelles j'ai écrit avec Éric Conan Vichy, un passé qui ne passe pas, c'est précisément que j'en avais assez de voir à quel point on lisait mal Le Syndrome de Vichy. À la même époque, il ne fait pas mystère de son profond respect pour le Maréchal Pétain. Si c'est un homme comme René Bousquet, haut fonctionnaire, d'origine radicale, qui a joué là un rôle crucial et non un antisémite fanatique comme Dar-quier de Pelle-poix, c'est bien parce que l'enjeu - l'utilisation de la police française - était d'affirmer la capacité du gouvernement français à « maintenir l'ordre » seul sur son territoire. ), lui préférant le modèle du Service d'ordre légionnaire (S.O.L. Sinon, à quoi servirait le « devoir de mémoire » ? N'y a-t-il pas quelque chose d'absurde à graver dans la pierre, à Izieu, que Vichy fut « complice » de la rafle des enfants juifs, alors que sa responsabilité est nulle dans cette affaire, et à écrire sur le monument du Vél' d'hiv' que la rafle de juillet 1942 fut un «crime contre l'humanité commis sous l'autorité de fait dite "Gouvernement de l'État français" », alors que sa complicité est, ici, écrasante et aveuglante, et que l'initiative revient aux nazis ? Pourquoi ? Le génocide des Juifs a été un événement unique dans l'histoire de l'humanité, il n'y a pas l'ombre d'un doute là-dessus. C'est aussi qu 'il persiste à affirmer sa « sympathie » pour René Bousquet, responsable de la police française, qui a permis la réalisation de la rafle du VéV d'hiv', en juillet 1942. Chacun à leur manière, mais à des niveaux de responsabilité sans comparaison possible, René Bousquet et François Mitterrand illustrent non seulement les ambiguïtés de Vichy, mais aussi le prix payé par certaines élites pour accéder au pouvoir au sein d'un régime qui offrait des opportunités. C'est une simplification fausse. Il rencontre Danielle Gouze, âgée de 17 ans, alors qu'il anime le réseau de résistance en Bourgogne. Il vient de publier chez Fayard, avec Eric Conan, Vichy, un passé qui ne passe pas. En juin 1942, Mitterrand entre au service de presse du commissariat général au prisonnier. En somme, Mitterrand n'était pas antisémite, mais l'antisémitisme actif de Vichy ne l'a pas rebuté... HENRY ROUSSO : Apparemment non. Un portrait sans concession sur un destin plein d’ambiguïtés, signé Richelle et Rébéna. Pourquoi François Mitterrand a-t-il, pendant si longtemps, tu son rôle dans me gouvernement de Vichy ? François Mitterrand commence à travailler en 1942 pour le gouvernement de Vichy, mais en 1943 il rejoint les rangs de la Résistance. Un autre grand décrochement s'opère au printemps et à l'été de 1942, avec notamment les rafles massives des Juifs, que les Français réprouvent dans leur majorité. Invités de l'édition, Pierre MOSCOVICI, socialiste, député européen, et Edgar MORIN, philosophe et sociologue, confrontent leurs points de vue. Grâce aux prisonniers de guerre, nous avons pu prendre connaissances d'informations, parfois décisives, sur ce qui se passait derrière les frontières[25]. CDI du Lycée François Mitterrand. Catalogue en ligne CDI du Lycée François Mitterrand. La polémique actuelle a donc le mérite de rappeler que la Résistance n'était pas uniquement le fait des hommes de gauche, ou des gaullistes. L'ascension de la roche de Solutré effectuée chaque année depuis 1946, témoigne de l'attachement de François Mitterrand à ses amis résistants. Le 15 octobre 1942, François Mitterrand est reçu par le Maréchal Pétain avec plusieurs responsables du Comité d'entraide aux prisonniers rapatriés de l'Allier, parmi lesquels le résistant Marcel Barrois [14]. Ce qui est aussi assez frappant dans le cas de François Mitterrand, c'est qu'il déclare à Pierre Péan : « Je ne pensais pas à l'antisémitisme de Vichy... On ne s'occupait pas de cela ». Selon Pierre de Bénouville, « François Mitterrand avait réussi à mettre sur pied un véritable réseau de renseignement dans les camps. À partir de la mi-1942, il fournit de faux papiers pour faciliter des évasions de prisonniers en Allemagne[11]. Accueil ; Catalogue. Participant à la demande du général Lewis à la libération des camps nazis, il découvre par hasard Robert Antelme qu'il sauve du typhus.